Arzberg écrit l’Histoire. Arzberg raconte des histoires.
Histoire(s) d’Arzberg

Apprenez-en davantage sur l’histoire passionnante qui se cache derrière Arzberg et apprenez à connaître ses créateurs et leurs conceptions, leur inventivité et leurs idées qui ont, à l’époque, fait montre d’un esprit visionnaire en termes de fonction et de design.

1887 Des Britanniques mécontents

Le royaume est « not amused » : les produits allemands font de plus en plus concurrence à ses propres produits. C’est pourquoi la Grande-Bretagne promulgue le « Merchandise Mark Act ». Celui-ci stipule que les produits en provenance d’Allemagne doivent désormais porter le label « Made in Germany » - dans l’espoir que ces produits se fassent moins nombreux. Mais le label, conçu à l’origine pour être un avertissement, devient rapidement un label de qualité fiable. C’est également à cette époque que commence l’histoire de la marque Arzberg « Made in Germany ». Nous sommes en 1887.

1931 Des terrines peu pratiques

« Si vous êtes persuadé de savoir ce qui fait une bonne terrine, alors pourquoi ne pas en faire une ? », lança Fritz Kreikemeier, directeur de la fabrique de porcelaine Arzberg, défiant le jeune ingénieur Hermann Gretsch. Ce dernier avait critiqué le fait qu’aucune des terrines habituelles présentes sur le marché ne puisse être complètement évidée à la louche et que leur forme laissait à désirer. Gretsch se lance dans la conception. Et parvient à convaincre. L’ascension du fabricant de porcelaine franconien en tant que pionnier à succès de la porcelaine de consommation moderne et fonctionnelle commence avec Form 1382. Nous sommes en 1931.

1954 De belles formes

Dans les années 60, on ne parle pas encore de « designers ». On fait cependant l’éloge des conceptions d’artisans et de concepteurs talentueux ayant un sens particulier pour l’esthétique. Nombre d’entre eux souhaitent concevoir de « belles formes » Heinrich Löffelhardt y parvient. Form 2000 est un plat qui, selon les normes artistiques personnelles de Löffelhardt, « est d’une si grande qualité, qu’il vaut la peine de le reproduire en milliers d’exemplaires ». Form 2000 devient un best-seller. En parallèle, le Museum of Modern Art de New York découvre le design d’Arzberg et intègre le Form 1382 de Gretsch, prédécesseur d’Akenbelhardt, à son exposition permanente. La société Arzberg s’apprête à devenir une marque internationale de design de porcelaine. Nous sommes en 1954.

2001 Des commandes exclusives

À la Chancellerie fédérale d’Allemagne, pas besoin de retourner la porcelaine pour découvrir la marque du fabricant - la vaisselle au bord doré et à la vignette de l’aigle fédéral ne peut avoir été fabriquée que par Arzberg : À la fin des années 60, le fabricant de porcelaine franconien conçoit pour la Chancellerie fédérale d’Allemagne une édition spéciale de la Form 2000 de Heinrich Löffelhardt. À l'occasion du 100ème Pour l’anniversaire de Löffelhardt, de la vaisselle sur mesure et de nouveaux articles sont livrés à la Chancellerie fédérale d’Allemagne. Nous sommes en 2001.

2003 Une période incertaine

Vaisselle cassée apporte félicité ? L’industrie allemande de la porcelaine a longtemps bénéficié du miracle économique et a renforcé sa position internationale au fil des décennies avec un design sophistiqué et de haute qualité. Beaucoup de porcelaine est brisée au cours de la réunification et de la mondialisation, et en raison des importations bon marché d’Europe de l’Est et d’Asie. Puis on recolle les morceaux : Arzberg rejoint Winterling AG au sein de Hutschenreuther AG. Ensuite, la SKV-Porzellan-Union reprend la marque de design traditionnelle. Helmut Sättler, directeur général d’Arzberg depuis 1997, et le designer de renommée internationale Peter Schmidt reprennent plus tard les parts d’Arzberg-Porzellan GmbH. Nous sommes en 2003.

2006 Une recette qui marche

Si vous vous faites servir quelque chose par Kolja Kleeberg dans le restaurant gastronomique berlinois « Vau », commencez à compter. La recette à succès du célèbre chef est la suivante : « Pas plus de trois produits sur la table. » Seulement l’essentiel - mais réalisé à la perfection. Même en ce qui concerne la vaisselle, ce gourmet créatif ne fait pas d’exception : Il sert ses plats sur la porcelaine de la collection Form 2006 primée et conçue par le grand designer international Peter Schmidt. Sa créativité permet à Arzberg de redécouvrir la valeur de l’essentiel. Nous sommes en 2006.

Une vision claire du futur

La plupart des personnes créatives n’aiment pas s’encombrer de décorations trop chargées. Elles recherchent la beauté authentique - dans leur travail comme dans leur vie. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux designers, architectes et photographes, par exemple, se servent souvent de la porcelaine d’Arzberg. Dans leur cercle, Arzberg est considérée comme « culte ». Parce que la marque représente la combinaison de formes et de fonctions intéressantes dont les utilisateurs ne veulent plus se passer - notamment pour qu’ils puissent s’y identifier. Arzberg vend à la fois de la porcelaine, mais aussi de l’histoire, du design et de la qualité. La porcelaine n’est pas seulement un objet usuel pour la table, c’est aussi une expression du style, du plaisir et de la joie de la décoration. Arzberg est la marque de design de porcelaine. Sincère et authentique. Proche de la vie quotidienne. Autrefois, aujourd’hui, demain.

OOPS! The browser you are using is no longer supported.

Browse Rosenthal.com using the latest version of Microsoft Edge, Chrome, Mozilla Firefox or Safari and prepare to dive into an extraordinary beauty experience.